Historique du RCA

  • 2006, LE POINT DE DÉPART

Les fondations du Racing Club Abidjan ont été posées en 2006, sous l’impulsion de M. Cissé Souleymane, international ivoirien puis formateur en Europe (notamment à l’AS Monaco durant trois saisons). Il se propose alors de regrouper et d’encadrer, à Yopougon, des jeunes issus de milieux défavorisés. C’est ainsi que nait Cissé Institut. L’objectif, d’emblée, est clair : ramener les jeunes à l’école par le football, former des footballeurs et surtout de jeunes hommes.

Cissé Institut se construit petit à petit et commence à se faire un nom dans le panorama des centres de formation ivoiriens. En remportant des tournois au plan national, mais surtout en affichant un style de jeu attractif, basé sur la qualité technique. L’effectif s’étoffe et gagne en qualité au fil des années, de nouveaux pensionnaires intègrent le centre de formation tout en poursuivant leur scolarité. Pour accélérer leur développement, le besoin de se confronter à la compétition, dans un championnat structuré et exigeant, se fait sentir.

  • UN NOUVEL ÉLAN EN 2014

L’acquisition, en 2014, d’un club de D3 (FC Kokoumbo) participe de cette volonté de voir les jeunes de Cissé Institut s’aguerrir dans un contexte nouveau. La réussite est au rendez-vous : après seulement deux saisons, avec un effectif constitué à 90% d’éléments issus du centre de formation, l’équipe est sacrée champion de D3 en 2016. En parallèle, les premiers pensionnaires s’envolent vers l’Europe, comme Lamine N’Dao à Evian-TG (alors en L2 française) ou Yves Dabila et Jonathan Cissé à Monaco.

La montée en D2 ne modifie pas les principes, la formation reste la valeur cardinale. En revanche, le club change de nom. Il devient le Racing Club Abidjan (et l’académie avec lui). Après une encourageante saison de promu (6e), le RCA impose ses vues et son jeu tout au long de l’exercice 2017-18. Résultat, 51 points en 22 journées et un titre de champion de D2. Encore une fois, il aura fallu une saison pour apprendre, une autre pour accélérer.

  • BONJOUR LA LIGUE 1

L’attention portée sur la formation a porté ses fruits et donc permis au Racing Club d’Abidjan de rallier l’élite du football ivoirien. C’est en soi une première récompense, sachant que la structure a été créée à l’origine pour aider des enfants issus de couches défavorisées à exprimer et développer leurs potentiels. C’est aussi une fierté de constater que le club est passé en moins de cinq ans de la D3 à l’élite avec, tout au long de son ascension, l’effectif le plus jeune des championnats ivoiriens.

2018-2019 : place donc à la Ligue 1. Et à une nouvelle histoire à écrire pour les jeunes du Racing Club Abidjan.